Le conflit et les tensions au travail, au sein d’une organisation quelle qu’elle soit (société, association, administration, fondation.) font partie de la vie professionnelle !
Bonne nouvelle, bien gérés, ils permettent de réactiver la motivation et l’innovation et bien entendu de rendre les relations du travail plus saines et sereines…
Ce qui importe, c’est leur mode de résolution. La médiation de par son processus centré sur la RELATION A RESTAURER favorise la mise en place de solutions, créatives, fructueuses et durables.

Qu’est-ce que la médiation ?

La médiation est un processus structuré, volontaire et coopératif de prévention et de résolution amiable des différends qui repose sur la responsabilité et l’autonomie des participants. Les objectifs de la médiation sont de rétablir la communication entre personnes et de rechercher des solutions à l’amiable, acceptables par toutes les parties et durables en respect avec l’ordre public et la sécurité des personnes.
Elle se déroule expressément avec l’accord des personnes.
La confidentialité, principe fondamental et structurant de la médiation concerne tous les acteurs tout au long du processus et après.

Quel est mon rôle en tant que médiatrice ?  

Je suis une tiers pour l’organisation dûment formée, indépendante, neutre et impartial avec une posture et une déontologie spécifiques.
Je suis garante du déroulement du processus de la médiation, du cadre.
Je facilite la communication entre les personnes.
Je contribue à la prise de conscience de chacun et l’orientation  pour sortir du conflit en surmontant les obstacles. Membre actif du Réseau des Médiateurs en Entreprise, je respecte le code de déontologie du RME.

QUELS SONT LES RISQUES A NE PAS INTERVENIR EN PRESENCE DE TENSIONS OU CONFLIT ?

– L’escalade des tensions, la rupture de la communication avec des impacts collatéraux
– L’ aggravation du conflit avec la transformation en crise
– La détérioration de l’ambiance et la création de clans
L’apparition de RPS (risques psychosociaux) : stress chronique, souffrance au travail, harcèlement
– La baisse de la performance
– La croissance de l’absentéisme, du turn over
– Une mauvaise image vis-à-vis des clients, fournisseurs, investisseurs …
– Le départ des talents

Quels sont les avantages d’une démarche de médiation par rapport à une autre démarche par exemple une procédure contentieuse

La mediation permet :
– La restauration de relations de travail  devenues plus sereines
– La préservation de l’image de l’organisation vis à vis de l’extérieur (du fait du cadre  strictement confidentiel, il n’y a aucune communication dans les médias)  ET en interne
– La responsabilisation des personnes et l’émergence de LEURS propres solutions, avec respect de leurs engagements
–  Un gain en temps et une économie en coût par rapport à une procédure contentieuse

Quelles sont les étapes d’une démarche de médiation ?

1/ Information sur la démarche de médiation
Recueil de l’accord des personnes  pour débuter la médiation + engagement de confidentialité.
2 / Conduite d’entretiens individuels
Pour identifier la perception de la situation de chaque personne, ses besoins, ses attentes.
3/ Une (ou plusieurs) entretiens collectifs pour
se mettre d’accord sur le désaccord, comprendre les enjeux, besoins de l’autre en parallèle des siens construire ensemble une solution commune pour des relations du travail plus sereines.
4/ Un suivi par le médiateur 3 mois + tard
Sous forme d’appels téléphoniques  contribuant à renforcer la confiance des médiés quant à l’exécution de l’accord s’il y a.

Quels types de problématiques conflictuelles sont traitées en médiation ?

Toutes les problématiques générant des tensions, des conflits entre 2 salariés, 2 groupes de personnes, les relations avec des personnes externes à l’entreprise (fournisseur, client, sous-traitant)  portant ENTRE AUTRE  sur :
– Le comportemental avec les incompatibilités de caractères, de personnalité…
– Une divergence dans les modes de fonctionnement :  façon de procéder, niveau de rendu ,  …
– Un domaine organisationnel : manque de clarté ou de précision sur le rôle, la mission, pour un service ou une personne, le recouvrement d’une même activité par plusieurs services, le partage de mêmes ressources par plusieurs services, etc.

QUAND ENVISAGER UNE MEDIATION ?

– Dans toute situation où il doit y avoir dialogue en vue de faire aboutir un projet, dépasser un conflit ou créer de la coopération …
– Dès l’apparition de tensions avec  rupture de communication
– Lors de manifestation de signes de souffrance

QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE UNE MEDIATION EMANANT D’UN JUGE ET CELLE NON ISSUE D’UNE PROCEDURE CONTENTIEUSE?

Quand une médiation est ordonnée par un magistrat dans le cadre d’une procédure engagée devant une juridiction, on parle de médiation judiciaire. On retrouve les fondements de la médiation : l’accord des personnes d’y recourir, la liberté de mettre fin à la médiation à tout moment, le recours à un médiateur indépendant du juge et bien le principe de confidentialité pour tous.
La médiation judiciaire est un processus  encadré avec notamment  avec un certain contrôle sur le contenu de la solution amiable quand il y a demande d’homologation,  l’encadrement du temps de la médiation et des honoraires du médiateur.
La médiation conventionnelle est un processus extrajudiciaire. Il s’agit d’une procédure organisée et souple, à l’initiative des parties elles-mêmes soit parce qu’elle a été prévue au sein d’un contrat (clause de médiation) soit parce qu’elle a été décidée d’un commun accord par les parties, postérieurement à la survenance du litige. La médiation conventionnelle  se déroule suivant les modalités convenues par le médiateur avec les parties.

Autres terminologies : médiation collective, comédiation, médiation intra-services, inter etc

. >  La médiation est « collective »  si elle concerne plus de 2 personnes, souvent elle a trait à plusieurs collectifs de travail (par exemple plusieurs services…)
>  On parle de « comédiation » quand le processus est conduit par deux médiateurs, ce qui est recommandé quand il y a un grand nombre de participants à une médiation collective.
> Une médiation « intra-entreprise » implique des acteurs d’une même organisation 
> Une médiation « inter-entreprises  » concerne des acteurs d’organisations différentes, par exemple client, fournisseur, prestataire.
> La médiation est dite « préventive » quand le processus est lancé dès l’ émergence de tensions ou lorsqu’on anticipe un conflit. Elle a toute sa place dans le niveau primaire de prévention des RPS.
> La « médiation de projet » s’inscrit souvent à un moment clef de transformation de l’organisation, en amont de lancement de projet.

Autres prestations

Coaching

Atteindre SON objectif grâce à une prise de conscience de la situation sous d’autres angles, devenir acteur en faisant émerger SES solutions.

En savoir plus

Transformation des organisations

Accompagnement du dirigeant et des équipes sur SITE avec selon le contexte facilitation, coaching, co-développement, gestion de crise…

En savoir plus

Ateliers

Des thématiques (projet professionnel, DClik jeunes, 1ière impression, Bien-être au travail) sous un format propice à la réflexion et échanges.

En savoir plus

Actualités